David DALLOIS

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 4 octobre 2014

Valls libéral ou valse Chinoise ?

valse chinoise La perte du Sénat le 28 septembre, clôture pour François Hollande et Manuel Valls une rentrée calamiteuse.
Au commande depuis 28 mois, la gauche, écartelée entre une aile réformiste et une aile radicale, a conduit la France au bord du dépôt de bilan.
Le dernier vote de confiance, accordé du bout des lèvres, traduit la précarité d'un gouvernement fragilisé par ses erreurs (I) et par ses frondeurs hostiles à une prétendue orientation vers le libéralisme (II).

Lire la suite...