David DALLOIS

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Il fallait être prudent ... il faudra désormais être courageux !

Courage !Les débats au sein du Conseil Général portent régulièrement sur le rôle de l'Etat à l'égard du département du Cher. Le monde est rarement noir ou blanc.

Le budget de l'Etat ayant toujours été en déficit depuis plus de 30 ans, ces dérives ne pouvaient qu'avoir de fâcheuses répercussions sur les collectivités locales.
Cependant, ce problème n'est ni de Droite ni de Gauche, mais un sujet qui nous concerne tous.

Tous les pays ont été frappés par la crise. Aussi dans une telle conjoncture, la majorité départementale aurait dû être très vigilante sur la maîtrise des dépenses.
Certes, l'immense majorité des agents du département travaille consciencieusement. Ce serait injuste de ne pas le reconnaître.
Néanmoins, on peut être troublé que les charges de personnel représentent 68,6 Millions d'Euros dans le Cher et seulement 41,6 Millions d'Euros dans l'Indre, soit une différence de 27 Millions.
Qui peut croire que le Département de l'Indre soit sous-administré ! En tout cas, ces millions manquent cruellement pour la réalisation des actions que conduisait le Département auparavant.
En 2010, aucune nouvelle subvention n'aura été accordée aux communes.
C'est la première fois depuis des décennies, et ce ne sera pas sans conséquence pour les habitants du Cher.

Ainsi, au lieu de gémir sur les responsabilités des uns ou des autres, le prochain mandat devrait être consacré à conduire 4 actions :

  • Assainir nos finances,
  • Moderniser nos infrastructures,
  • Renforcer notre politique numérique,
  • Favoriser le développement économique.

D'autres départements ont mis en œuvre ce programme.
Nous aussi nous pourrons le faire à condition de voir les choses telles qu'elles sont, et non comme on aurait voulu qu'elles soient.
Cela s'appelle simplement un peu de courage ...

Commentaires

1. Le lundi 24 janvier 2011, 08:48 par Emmanuel

Bravo pour ce blog qui commence avec de bon articles et nous révèle déjà une bonne décision ...

   Bon vent !
2. Le jeudi 10 février 2011, 12:17 par Nicole

Merci David pour ton blog. Si l'ensemble des politiques avait ton bon sens dû à n'en pas douter à une éducation des gens de terroir, je regarderais les débats plus souvent. Quand la droite et la gauche arrêteront de s'affronter alors qu'il serait tellement plus intelligent de s'entendre pour le bien de la France et de ses habitants?